Bonjour, je m’appelle Jessica. Je suis une photographe aventurière et une éternelle rêveuse. Née en 1981, j’ai découvert la photographie 15 ans plus tard, en empruntant l’appareil photo de mon père. Timide, secrète et réservée de nature, à force de pratique j’ai pris conscience du fabuleux pouvoir émotionnel des images et de ce qu’elles pouvaient transmettre. Ma formation fut longtemps autodidacte jusqu'à ce que j'intègre l'école nationale supérieure de photographie à Arles.J'aime les chats, le café, le chocolat, les vieux appareils photo argentiques, la musique et le style vestimentaire des années 70, aller voir la mer et m’enivrer de ses embruns, écouter les gens me raconter leurs petites histoire personnelles, marcher pieds nus, lire … J’aime énormément de choses en réalité … Mais par dessus tout, j’aime voyager et photographier.

Sur les routes d’Islande

  /  
29 mars 2019

En Septembre 2017, Sébastien et moi sommes partis faire un road trip en Islande.
Qui dit ” road trip ” dit ” routes ” forcement !!!
Nous avons eu la chance de pouvoir faire tout le tour de cette île merveilleuse,
alors on peut dire que nous en avons vu des routes !!!

Que ce soit par beau temps ou sous la pluie,  
nous avons beaucoup roulé :
Environ 6000 kilomètres sur 16 jours exactement.
Enfin … Je dis ” nous “, mais en réalité,
c’est Sébastien qui a conduit tout le long du voyage.
Parce que moi, je n’ai toujours pas le permis
( Et oui … je suis en train de le passer
mais je suis une flippée des examens
donc ça prend un peu plus de temps que prévu… ^^ ).

Volcans, Fjords, glaciers, cascades, paysages grandioses …  
il a été très difficile de résister à cette envie de nous arrêter souvent
( pour ne pas dire tout le temps )
tellement TOUT ce qui nous entourait était beau et photogénique.  
Que ce soit par beau temps ou sous la pluie,  
nous avons beaucoup roulé :
Environ 6000 kilomètres sur 16 jours exactement.
Enfin … Je dis ” nous “, mais en réalité,
c’est Sébastien qui a conduit tout le long du voyage.
Parce que moi, je n’ai toujours pas le permis
( Et oui … je suis en train de le passer
mais je suis une flippée des examens
donc ça prend un peu plus de temps que prévu… ^^ ).


Du coup, en dehors des nos innombrables arrêts,
je suis restée sur le siège  passager ( chauffant ! )
de notre super voiture tout terrain,
très confortable mais bien souvent crasseuse
d’avoir arpenté les pistes boueuses ou poussiéreuses. 
Et j’en ai profité pour les immortaliser, ces routes. 
En pleine journée ou en soirée. 
Au lever du soleil comme à son coucher.
Que ce soit des étroits sentiers
ou des larges routes goudronnées.
Que l’on soit entourés d’immenses montagnes verdoyantes
ou de terres rocheuses et volcaniques.
Qu’on y on y croise des moutons ou des visons .
Que ça sente bon les embruns marins et la terre humide
ou que ça pue l’odeur d’oeuf pourri du souffre.

Et voici donc à quoi elles ressemblent, les routes d’Islande,
sur lesquelles je n’ai pas cessé de m’émerveiller.

VIEW & ADD COMMENTS +